• Share Button

    Il peut être difficile de savoir par où commencer pour acquérir un bien immobilier. Ce domaine peut être très ardu. Toutefois, des spécialistes sont là pour aider les personnes intéressées à réaliser cette opération de la façon la plus claire possible. Il y a les banques, bien entendu, mais aussi les courtiers hypothécaires. Il s’agit de spécialistes indépendants de l’hypothèque qui mettent en relation futurs acheteurs et établissements de crédit.

    Le principal avantage de ces courtiers est qu’ils connaissent un grand nombre de prêteurs et peuvent encore mieux choisir les profils qui correspondent aux clients. Les relations qu’ils développent avec eux leur permettent de disposer de plusieurs offres à des taux différents qu’ils négocient en amont (l’acheteur bénéficie d’un choix très large et même de réductions intéressantes car les établissements sont mis en concurrence et certains feront de leur mieux pour attirer le plus de clients possible).

    Les courtiers en bien immobilier proposent notamment des prêts hypothécaires sans mise de fonds. Ils sont plus à même de le faire car il est très difficile de les obtenir directement des banques.

    Il s’agit d’un prêt qui est mis à la disposition des personnes, physiques ou morales, pour différents objectifs comme un rachat de crédit, un crédit à la consommation ou pour financer un projet immobilier, en échange d’un bien immobilier qui pourra être hypothéqué. Le principal avantage pour le client est qu’il accède plus vite à sa demande à un taux d’intérêt très compétitif.

    Auprès des banques, un client qui possède la capacité de rembourser mais pas de capital de départ compenserait ce manque par le paiement de taux très élevés. Il faudrait aussi qu’il ait une bonne cote de crédit pour être éligible. De plus, il n’aura pas intérêt à interrompre ce prêt, au risque de se voir infligé une pénalité très lourde.

    Le crédit sans mise de fonds fonctionne pratiquement comme un crédit classique notamment au niveau des modalités de base, mais sa durée peut être plus longue que pour une hypothèque traditionnelle.

    Il est toutefois conseillé de bien planifier le remboursement du crédit sans mise de fonds. Pour cela, le client doit se constituer des marges à hauteur de 30 % du revenu mensuel. La constitution d’un budget est de toute façon une démarche primordiale que le futur emprunteur doit effectuer pour au moment de la demande pour rassurer le courtier sur sa capacité à rembourser le prêt.